Editeurs de logiciels, l’équipe R2B vous souhaite une heureuse année 2018.

L’équipe R2B vous souhaite une bonne et heureuse année 2018

Profitons de ce mois de Janvier pour faire un bilan de l’année qui vient de se terminer et se risquer à quelques perspectives pour les éditeurs de logiciels en 2018.

L’étude TOP250 du Syntec fut disponible début Octobre 2017. Elle a montré une croissance du secteur de l’édition de logiciels de 12% entre 2015 et 2016, légèrement inférieure à la croissance 2014/2015 qui était de 15%.

Cette étude montre que le revenu du SaaS représente 34% du revenu total des éditeurs hors services (la licence 34% également et la maintenance 32%). Cette proportion de revenu SaaS est de 44% pour les entreprises de moins de 8 ans faisant partie de ce TOP250.

Quand on se souvient des éditions précédentes du TOP250, on peut rapidement conclure que c’est le SaaS qui tire la croissance du secteur. Et cela va bien entendu continuer.

Au-delà du SaaS, c’est la donnée qui est le véritable enjeu de 2018 pour les éditeurs de logiciels. Connecter de la donnée externe pour par exemple, permettre à ses clients de se « benchmarker » ou proposer des fonctionnalités marketing et commerciale beaucoup plus précises et efficaces.

C’est aussi la capacité d’ouverture des applications qui devra être à l’ordre du jour. Proposer des APIs qui mettent à disposition des services et des données à des intégrateurs ou à d’autres applications.

C’est pour accompagner les éditeurs sur ces enjeux marketing et techniques que, en partenariat avec le FAFIEC et avec la société Promyze, nous avons mis au point la formation « Enjeux techniques des éditeurs »  fin 2017 et qui sera délivrée dans toute la France en 2018.

Du coté marketing opérationnel, c’est sur l’Inbound marketing et le marketing automation qu’il faudra investir en proposant des contenus plus précis et plus pointus pour amener une vraie valeur ajoutée dans l’objectif de détecter des leads.

Sans aucun doute, une croissance forte sera encore au rendez-vous pour 2018.

A bientôt,

Didier Fraisse.

2018-01-11T14:48:41+00:00